Diabète : Les chiffres qui inquiètent

                                                   Diabète : Les chiffres qui inquiètent

 

Symposium sur Diabète organisé par l’Association des Médecins des Montagnes.....

 

D’après le Pr. Jean Claude Mbanya, président de la Fédération internationale du diabète (Fid), les chiffres sont alarmants. En 2013, le diabète tuera plus de 10.000 personnes par jour, soit plus de 4 millions de décès en 12 mois. Actuellement, 366 millions de personnes sont atteintes. « Face aux défis qui nous attendent, il ne sera pas facile de vaincre le diabète. L’initiative de l’Association des Médecins des Montagnes (Amm) d’organiser un symposium sur le diabète tombe à point nommé dans la stratégie d’information, de formation et de prévention des maladies non transmissibles », déclare-t-il. Par ailleurs, avec un coût de 465 milliards de dollars, le diabète représente 11% des dépenses mondiales de santé. La situation est sérieuse au Cameroun, où une grande partie de la population ne sait pas qu’elle a le diabète, notamment celui de type 2.

 

Parmi les défis évoqués pour enrayer le mal, le renforcement de la sensibilisation, l’offre d’une éducation à la santé afin de garantir la détection précoce du diabète et de dispenser des conseils aux nouvelles personnes diagnostiquées sur la gestion des maladies chroniques et la prise en charge de leurs propres soins. Pour leur permettre d’éviter les conséquences potentiellement dévastatrices de la condition. Les échanges ont notamment porté sur les spécificités du diabète en Afrique, les mécanismes d’action de l’insuline, l’activité physique, le diabète et la grossesse, les nouvelles approches de prise en charge dans le diabète et l’obésité, etc.

« L’AMM est une jeune association constituée par des médecins formés à l’Institut supérieur des Sciences de la Santé (Université des Montagnes). A travers son département académique et scientifique, l’Amm s’est fixé comme objectif de promouvoir la santé des populations au Cameroun par la formation continue, l’offre d’une plateforme d’échanges entre professionnels de la santé, enseignants, patients, étudiants, etc. », explique Dr. Jean Louis

Nguewa, président du comité d’organisation du symposium.

 

 

 

 

 

Des millions de personnes sont atteintes de diabète de type 2. Parmi ces malades, certains l’ignorent.

En effet, cette maladie s’installe souvent silencieusement et n’entraîne pas ou peu de symptômes à ses débuts. Le diagnostic de la maladie est officiellement reconnu lorsqu’une valeur de glycémie (taux de glucose sanguin) à jeun lors d’un prélèvement sanguin est égale ou dépasse 1,26 g/l. Si cette valeur est confirmée par un second prélèvement alors le diabète est bien identifié.

Cette pathologie installée et l’annonce du diagnostic fait entrer le patient dans une maladie chronique qui va évoluer tout au long de sa vie. Un repérage le plus précoce possible du diabète de type 2 est donc primordial pour en améliorer la prise en charge et en éviter les complications.

AMICALE HAUT-NKAM DIASPORA   prend conscience du Danger et passe à l'action sur le terrain.

 



Ajouté le 22/09/2013 par Amicale Haut-Nkam Diaspora - 2 réactions

Les réactions

Avatar DAVID TCHOUNTA

C'est très grave les statistiques. mais ,le diabète n'est pas une fatalité.On peut le prévenir et pour celui qui est vu tôt ,une prise en charge est vraiment nécessaire

Le 29-10-2013 à 20:24:29

Avatar Amicale Haut-Nkam Diaspora

Merci Docteur David Tchounta. Grace à votre savoir faire et surtout votre longue expérience nous y arriverons. Votre soutien indéfectible ne nous laisse aucunement indifférent.

Le 01-11-2013 à 22:01:10

Réagir


CAPTCHA